Le grignotage et la grossesse

Alimentation Grossesse
Le grignotage et la grossesse

Comment limiter les dégâts tout en se faisant plaisir ?
A l’heure où toutes vos copines parlent de régime pour rentrer dans leur nouveau maillot de bain, votre objectif personnel est de raisonner la fatale ascension galopante des kilos sur la balance, tout en gardant la notion de plaisir de manger ! Avant d’être enceinte, en cas de fringale, un petit thé pouvait vous faire tenir jusqu’au prochain repas. Désormais enceinte, c’est plus compliqué ! Le thé vous amène à la fringale qui, elle, vous donne la nausée…pas facile de s’y retrouver ! Voici donc quelques conseils pour limiter le grignotage et continuer à se faire plaisir !

Une alimentation équilibrée pour une maman en bonne santé

L’alimentation d’une femme enceinte n’est pas très éloignée d’une alimentation normale, il faut simplement veiller à ce qu’elle soit équilibrée, diversifiée et contienne les justes proportions de protéines (bien cuites), lipides, glucides et vitamines.
Voici un petit exemple – à titre indicatif – de menus parfaits pour une journée idéale :
Petit déjeuner : 1 tranche de pain complet beurrée, un fruit frais, un yaourt et une boisson chaude
Déjeuner : une viande maigre ou un poisson gras (attention à la cuisson !) accompagnée de légumes cuits et d’un filet d’huile d’olive, un morceau de pain, un yaourt et un fruit frais ou en compote
Dîner : un œuf au plat accompagné de salade (bien lavée !) et de pain beurré, un yaourt et un fruit frais ou en compote

Fractionner les apports plutôt que de les augmenter

Afin d’éviter les fringales et les nausées, fractionner les repas est une solution : il ne s’agit pas de manger de plus grosses quantités en ajoutant 2 collations aux repas, mais d’alléger les repas en les fractionnant. Par exemple, le produit laitier et le fruit peuvent être conservés et être mangé 2 heures après le repas !

Manger en se faisant plaisir…la clé du succès !

Il est cependant dommage de s’interdire de petits plaisirs occasionnels, provoquant une ruée sur la tablette de chocolat au lieu de se contenter d’un simple carré ! Après tout, une femme enceinte est avant tout une femme : s’interdire des douceurs risque de provoquer une frustration. Cependant la grossesse n'est pas un prétexte pour abuser d'aliments plaisir.... mais il ne faut pas pour autant les exclure ! Tout l'organisme maternel est perturbé et son métabolisme en pleine tempête hormonale : laissons-le trouver de nouveaux repères. Bon à savoir : la prise de kilos est normale pendant une grossesse, et la notion de plaisir doit rester présente. Cette méthode de fractionner les repas – équilibrés mais sans oublier le plaisir gustatif – est vraiment efficace pour éviter les fringales qui vous font vous jeter sur le chocolat ! Vous nous en donnerez des nouvelles !  

Et vous, ressentiez-vous des fringales et le besoin de grignoter pendant votre grossesse ? Sur quel aliment jetiez-vous votre dévolu ?