L’importance de l’alimentation pendant la grossesse

Alimentation Conception
L’importance de l’alimentation pendant la grossesse

Bien gérer votre alimentation pendant la grossesse est essentiel pour couvrir les besoins du fœtus. Quelques familles d’aliments et micro-nutriments apportent tout ce dont le fœtus a besoin pour se développer et d’autres, sources d’allergies, sont à prendre en considération. Voici quelques recommandations pour favoriser une grossesse saine pour la mère et le fœtus.

Bien gérer son alimentation pendant la grossesse

Bien s’alimenter consiste à manger deux fois mieux mais pas forcément deux fois plus ! Les besoins énergétiques restent les mêmes qu’un adulte normal (env. 250 kcal par jour) mais ceux en vitamines et minéraux augmentent.

Faire des repas plus légers en plus grand nombre dans la journée peut vous aider à la digestion, éviter les nausées et limiter les fringales. Si ces dernières persistent, nous vous conseillons d’augmenter la part de céréales ou/et légumes secs à chaque repas.

Pour le soir, il est recommandé de scinder vos repas en espaçant de quelques heures le plat du dessert.

menu


En parallèle, Il est conseillé de continuer à pratiquer une activité physique raisonnable (marche à pied, natation) qui permet de conserver une musculature abdominale et favoriser le bien-être psychologique en parallèle à une alimentation équilibrée.

Couvrir les besoins nutritionnels du fœtus

Pour assurer le développement harmonieux du bébé, une alimentation équilibrée permet de couvrir tous les besoins du fœtus mais certaines bases d’aliments sont à prendre un peu plus en considération. Parmi ceux-ci on retrouve :

 

limportance-de-lalimentation-pendant-la-grossesse

Quelques mesures de précaution à prendre en compte

Certaines familles d’aliments sont à bannir pour le bon développement physique et cognitif du fœtus. Les boissons comme le thé et les sodas sont clairement contre-indiquées. L’alcool et le tabac sont aussi proscrites car ils transmettent des substances toxiques pour le développement du fœtus Pour le café, il s’agit de limiter la consommation à 3 tasses par jour.

Le soja et produits à base de soja contiennent des phyto-œstrogènes qui pourraient avoir des effets néfastes sur le fœtus également.

Pour votre santé et celle de votre enfant, l’essentiel est de privilégier une alimentation équilibrée de qualité.

Tableau récapitulatif des recommandations

recommandations