Bien réussir le sevrage

Alimentation 6-12 mois
Bien réussir le sevrage

Le sevrage c’est arrêter totalement ou en partie de donner le sein au nourrisson pour lui donner un lait infantile ou pour commencer à lui proposer d’autres aliments que le lait.
Le lait maternel est l’aliment idéal du nourrisson, il répond parfaitement à ses besoins nutritionnels. Alors, comment passer la période du sevrage sans bousculer bébé ?

La période délicate du sevrage

Au moment où la maman décide de sevrer son bébé, le médecin ou le pharmacien sont là pour conseiller un lait infantile selon les besoins du bébé.
Le sevrage est une période de transition importante pour la maman et son bébé, c’est pourquoi il doit se faire en douceur et de façon progressive.
Cette période n’est pas toujours facile à vivre, c’est tout à fait normal, il ne faut pas s’inquiéter et bien garder le comportement habituel avec son enfant : bisous sur le front, petits mots doux, caresses…

Le sevrage du bébé

Il faut prévoir 2 à 3 semaines pour sevrer le bébé. Il faut bien garder cela à l’esprit si la maman sèvre son bébé pour reprendre le travail.
D’un point de vue pratique, Il est préférable de commencer par remplacer la tétée la moins “productive”, en général celle de la fin d’après-midi, par un biberon de lait infantile. Il est conseillé d’attendre 4 à 5 jours pour remplacer une 2ème tétée par un 2ème biberon et ainsi de suite.

Voici un tableau retraçant le sevrage d’une maman qui allaite son enfant 5 fois par jour à heures assez régulières : 9h, 12h, 15h, 18h et 21h.

sevrage

Si le bébé repousse le biberon il ne faut pas insister et renouveler l’expérience plus tard.
Si bébé saute un biberon, il mangera lorsqu’il a faim, il faut lui faire confiance.
Au moment du sevrage la fréquence, la couleur et la dureté des selles peuvent être modifiées de manière tout à fait normale. Bébé n’est pas constipé pour autant. Il faut une période de 8 a 10 jours pour que l’organisme sensible du bébé s’habitue à un changement alimentaire.

Le sevrage de la maman

Cette transition progressive est aussi importante pour l’enfant que pour la maman. En effet, au moment du sevrage, l’organisme va progressivement diminuer sa production de lait mais cette adaptation peut nécessiter plusieurs jours pendant lesquels les seins seront durs et douloureux.
L’avantage de la transition c’est une adaptation progressive du corps. Pour se soulager les seins, il peut être efficace de réaliser de masser seins et aréoles en mouvement circulaires.

Le sevrage du papa

Le sevrage est le meilleur moment pour découvrir le plaisir de nourrir le bébé et de développer d’autres liens affectifs.
Il est plus simple que la maman n’intervienne pas dans ces échanges. Encore une fois il faut faire confiance au papa et au bébé.

Au moment du sevrage, les mères allaitantes commencent à préparer des biberons. Voici les quatre étapes pour préparer un biberon pour bébé :

sevrage

sevrage