Les petits tracas de l’allaitement

Alimentation 0-6 mois
Les petits tracas de l’allaitement

La bonne hygiène des seins est fondamentale même si trop de soins corporels privent l’aréole des sécrétions protectrices des glandes. Bébé peut aller jusqu’à refuser le sein s’il ne reconnaît pas l’odeur naturelle de sa mère. Ainsi, il est inutile de se laver les seins avant/après la tétée, une douche quotidienne est suffisante. Il est cependant important de bien se laver les mains avant et après la tétée. Douleurs, crevasses, engorgement, mastite …, toutes les mamans ont déjà rencontré certains petits maux lors de l’allaitement qui peuvent être atténués simplement.

Que faire en cas d’allaitement douloureux ?

Donner le sein est un moment de complicité et de partage entre une mère et son enfant. Pour autant il n’est pas rare que certains maux soient associés à cet acte. Un allaitement douloureux n’est pas normal. La douleur est souvent liée à une mauvaise position de l’enfant lors de la tété. Il faut veiller à bien se positionner, bien positionner l’enfant et sa bouche lors de la tétée.

Prendre soin de son mamelon

Des petites coupures ou gerçures sur le mamelon peuvent apparaître. Elles sont souvent dues à un mauvais positionnement de la bouche du bébé lors de la tétée. Il faut bien positionner le bébé et bien se laver les mains avant chaque tétée en étalant un peu de lait sur le mamelon et l’aréole : il contient des anticorps permettant d’éviter les infections et des facteurs de croissance qui régénèrent la peau.

La marche à suivre face à l’engorgement mammaire

C’est une accumulation de trop de lait dans la glande mammaire, le sein est rouge et douloureux. L’engorgement est souvent lié à un nombre insuffisant de tétées nutritives. Par ailleurs, on peut se retrouver face à un cercle vicieux : la douleur incite la maman à moins donner le sein ce qui aggrave la situation. La solution est alors de faire s’écouler le lait par tous les moyens (tétée, tire-lait, massage alvéolaire).

La mastite : mauvais écoulement lors de la tétée

C’est une inflammation due à une stagnation de lait dans le sein. En cas de mastite il est recommandé de vérifier que le bébé a une bonne technique de succion et bien poursuivre l’allaitement avec le sein atteint pour éviter toute complication. Si l’allaitement est trop douloureux il faut là encore faire sortir le lait avec un tire lait ou manuellement. Si la douleur persiste avec des signes d’infection (fièvre), il est nécessaire de consulter son médecin. Pour éviter ce genre de problème, il est conseillé de bien vérifier la conduite de l’allaitement et de se laver les mains avant la tétée. Découvrir les causes d’un allaitement douloureux est important pour la maman qui donne le sein et pour l’enfant. Il convient de détailler au mieux les douleurs à son médecin pour apporter une réponse adaptée pour chacune des mamans. Pour en savoir plus un article dédié présente certains accessoires qui contribuent à réduire les douleurs et bien vivre son allaitement.