parents avec bébé dans cuisine tendresse et calin
6-12 mois

Partager cet article

Le 1er retour à la maison avec votre bébé

Pour profiter pleinement de votre retour à la maison avec votre bébé, adopter une certaine organisation avant et après sa naissance est recommandée. Comment anticiper ce tout nouveau quotidien en famille ? Quelles aides vous seront indispensables ? Quels sont les professionnels de santé sur lesquels vous pourrez compter ? Zoom sur la toute première étape de votre nouvelle vie !

Avant l’accouchement : comment préparer l’arrivée à la maison de votre bébé ?

Afin d’éviter tout épisode de stress à la naissance de votre enfant, pourquoi ne pas prendre le temps de vous organiser tranquillement avant son arrivée ? Futur.e maman, papa, on récapitule pour vous les différents points à ne pas oublier.

Tester et aérer les articles de puériculture

Siège auto, poussette, biberon, stérilisateur, écharpe de portage, lit de bébé… Des accessoires qui peuvent s’avérer être de véritables casse-têtes si on ne prend pas le temps d’en étudier la notice d’utilisation. Pour ne pas vous retrouver désemparés une fois l’objet en main, pensez à les essayer à la maison avant l’arrivée de votre tout-petit. Rassurez-vous, ces derniers n’auront bientôt plus de secrets pour vous !

 

 

Pourquoi est-il important de déballer les accessoires de puériculture des bébés avant utilisation ?
Pour sa sécurité, veillez à sortir de leur emballage les meubles, produits et jouets achetés pour votre enfant, afin de les aérer correctement et d’éviter ainsi de le mettre en contact avec des éléments volatils nocifs (solvants de colle ou de peinture par exemple). Il est également recommandé de laver tous les textiles (vêtements, langes, doudou…) avant leur première utilisation.  

 

Avoir terminé la chambre de votre enfant

Si l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande que les enfants dorment dans la chambre de leurs parents jusqu’à 6 mois pour recevoir toute votre attention la nuit et prévenir le risque de mort subite, il convient tout de même que la sienne soit prête à l’accueillir avant sa naissance. Tout d’abord parce que vous n’aurez que très peu de temps pour vous en occuper une fois votre tout-petit né et surtout, qu’il est recommandé de réaliser tout travaux au moins 1 mois avant l’arrivée d’un bébé pour qu’il n’y ait pas d’inhalation de composés toxiques des peintures.
Pensez à correctement aérer la pièce pendant et après les travaux.

 

 

Grossesse et travaux sont-ils compatibles ?
Papa : votre mission, si vous l’acceptez, sera de réaliser les travaux de la chambre de votre bébé seul ou accompagné de proches. Etant enceinte, il n’est pas raisonnable pour votre compagne d’enfiler le bleu de travail et de s’exposer aux polluants éventuels.
Maman : vous pouvez bien évidemment participer en exposant vos idées en matière de décoration ! Berceau, meuble à langer, murs, mobile… Laissez parler votre imagination pour le choix des couleurs et des matières pour la chambre de votre bébé !

 

Assurer un stock suffisant de nourriture

L’OMS recommande aux parents de faire le choix d’un allaitement exclusif (voir l'article : Les bienfaits de l’allaitement maternel) pendant les 6 premiers mois de vie de leur bébé, puis en complément d’une alimentation diversifiée, jusqu’à ses 2 ans (voir l'article : Débuter l a diversification alimentaire). Mais si vous faites le choix de ne pas nourrir votre bébé avec du lait maternel, il vous faudra alors prévoir les éléments nécessaires à la préparation de biberons de lait infantile :  
- au moins 8 biberons (en verre de préférence),
- du lait infantile (voir l'article : Le lait infantile : un choix difficile !),
- des bouteilles d’eau portant la mention « convient pour la préparation des aliments pour nourrissons » si vous n’utilisez pas l’eau du robinet. Pensez à vérifier la date d’embouteillage (ne pas dépasser deux ans avant l’utilisation) ou la date limite d’utilisation, situées en dessous du goulot. Veillez aussi à ne pas stocker les bouteilles à la chaleur (il est en particulier recommandé d’éviter l’exposition au soleil).

Retrouvez les 4 étapes pour préparer un biberon de lait infantile dans notre article Préparation, lavage & stérilisation : le 1er biberon de votre bébé.

 

 

Côté cuisine…
Parents, pensez également à prévoir de quoi vous restaurer en remplissant frigo, placards et congélateur quelques temps avant l’arrivée de votre bébé ! Des petits plats à réchauffer seront vos meilleurs alliés pour vous reposer au maximum pendant les siestes de votre bébé, plutôt que d’être en cuisine!

 

Prévoir les tenues de votre bébé

Il n’est pas rare qu’un nouveau-né doive être changé plusieurs fois au cours d’une même journée en cas de régurgitations (voir l'article : 4 astuces pour reconnaître les régurgitations… Et les calmer !) ou autres petits accidents. Pour tenir le rythme et lui assurer le confort qu’il mérite, il est conseillé d’être paré de bodies et de pyjamas. Veillez à les laver au préalable en utilisant, si possible, une lessive écolabellisée.

 

 

N’oubliez pas les couches !
Le saviez-vous ? Les bébés utilisent généralement entre 5 à 8 couches par jour, il est donc nécessaire d’en prévoir un stock suffisant !

 

Après l’accouchement : comment tenir le rythme au retour à la maison ?

Manque de sommeil, réponses à apporter aux besoins de votre bébé, soins quotidiens, disponibilité à toute heure de la journée comme de la nuit… Les premières semaines avec un bébé peuvent s’avérer particulièrement fatigantes. Pour vous aider à tenir la cadence, n’hésitez pas à vous faire épauler par vos proches (famille et amis) dans vos tâches du quotidien (ménage, préparation des repas, bain…).
Si vous le pouvez, il est préférable, les premiers temps, que tout le monde se cale sur le même rythme de vie à la maison. Vous pouvez par exemple vous reposer à tour de rôle lorsque votre bébé fait des siestes, éviter de veiller pour préférer vous coucher aussi tôt que lui…

 

 

Le congé maternité et le congé paternité : quels sont vos droits?
Maman, vous avez le droit à :
• 16 semaines de congés (6 semaines de congés prénatal et 10 semaines de congés postnatal) s’il s’agit de votre premier ou deuxième enfant,  
• 26 semaines de congés (8 semaines de congés prénatal et 18 semaines de congés postnatal) s’il s’agit de votre troisième enfant, ou plus,  
• 46 semaines de congés (24 semaines de congés prénatal et 22 semaines de congés postnatal) s’il s’agit de triplés.
Papa, vous avez aujourd’hui le droit à 14 jours de congés. A partir de juillet 2021, cette durée sera doublée à 28 jours !

 

Quels sont les professionnels de santé à avoir dans votre carnet d’adresse ?

Côté bébé, vous pourrez compter sur les précieux conseils du pédiatre qui suit votre enfant. Celui-ci effectuera des examens réguliers pour contrôler sa bonne santé (et ce dès son 10e ou 15e jour de vie hors maternité !). La PMI (Protection Maternelle et Infantile) la plus proche de chez-vous vous apportera, quant à elle, soutien et réponses à vos questions de puériculture pour vous accompagner durant vos premières semaines à la maison en famille.
De votre côté, le suivi d’une sage-femme à domicile et d’une conseillère en lactation, si vous décidez d’allaiter, peut s’avérer indispensable. Pensez-y !


Le retour à la maison avec votre bébé peut parfois être quelque peu stressant. Rassurez-vous, un peu de temps, d’organisation, d’aide de vos proches et de conseils professionnels de santé vous feront vite oublier vos interrogations pour plonger à cœur ouvert dans votre toute nouvelle vie de famille !
Pour vous informer sur les questions de santé et du développement du bébé, vous pouvez consulter le site mpedia.fr, spécialiste de l’enfant. Il propose notamment une rubrique dans laquelle vous pouvez poser vos questions à un expert.

 

 

 

 

 

Sources


ADEME – Agence de la transition écologique, Moins de produits toxiques, des conseils pour s’en passer à la maison et au jardin, Guide Pratique, décembre 2018, 16 p, Réf. 010309, https://www.ademe.fr/moins-produits-toxiques  

American academy of pediatrics, Caring for your baby and young child : birth to age 5, Bantam Books, 2004, 752 pages

Collège national des gynécologues et obstétriciens français sous la direction du Professeur Jacques Lansac, Le grand Livre de la grossesse édité par les Editions Eyrolles, édition 2012/2013.

Hello Tribu, 10 ASTUCES POUR UN RETOUR À LA MAISON EN TOUTE SÉRÉNITÉ !, https://www.hello-tribu.com/10-astuces-retour-a-la-maison-avec-bebe-en-toute-serenite/
Le Journal des Femmes, Sortie de maternité : 6 conseils pour bien gérer le retour à la maison, https://www.journaldesfemmes.fr/maman/guide-grossesse/2506798-sortie-de-maternite-apres-accouchement/
Mpedia, Grossesse, les droits en termes de congés, https://www.mpedia.fr/art-conge-prenatal-postnatal/
Mpedia, Visite de sortie de la maternité, https://www.mpedia.fr/art-visite-de-sortie/?sr=821
Mpedia, Santé et environnement : comment se prémunir au mieux des polluants dans l’air ?, https://www.mpedia.fr/art-premunir-des-polluants-air/
Mpedia, Congé paternité : les nouvelles mesures, https://www.mpedia.fr/news-conge-paternite-les-nouvelles-mesures/
Mpedia, Rituel du coucher, un moment à partager, https://www.mpedia.fr/art-rituel-du-coucher/
Santé Publique France, Guide de la pollution de l’air intérieur, tous les bons gestes pour un air intérieur plus sain, Guide Pratique, 28 p. Ref : 26009631B, http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1187.pdf

Teysseire R, Brochard P, Morisson C, Sandrine C, Ramel V, Delva F, ARS Nouvelle Aquitaine, Pollution intérieure : Risques sanitaires pour la femme enceinte et le jeune enfant, Etat des connaissances [Internet], 2016, https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr

 

En savoir plus