Diversification alimentaire et APLV chez l'enfant

Alimentation 6-12 mois
Diversification alimentaire et APLV chez l'enfant

Les protéines de lait de vache sont la principale cause d’allergie chez les moins de 3 ans : l’APLV touche 3% des jeunes enfants. Elle se guérit naturellement avant 3 ans pour 90 % des cas et avant 6 ans pour 99% des allergiques. A une période où la question de diversification alimentaire est délicate, elle l’est d’autant plus chez les enfants APLV.

Comment gérer la diversification alimentaire pour son enfant APLV ?

Il est plus facile pour les parents de gérer la diversification alimentaire s’ils sont accompagnés par un allergologue ou un diététicien qui peut les aider à adopter les bons réflexes et leur apprendre à bien décrypter les étiquettes et les mentions susceptibles d’indiquer un produit allergène.
Les parents doivent donc prendre l’habitude de systématiquement regarder la liste d’ingrédients : le lait est un allergène majeur qui doit figurer en gras sur l’emballage du produit, tout comme l’ensemble des ingrédients allergènes (noix, poisson, soja …)
Il est important de guider la famille car même si certains ingrédients sont clairement identifiables comme contenant du lait (lait, beurre, crème) d’autres produits sont moins clairs quant à leur composition (biscuits, biscotte, mayonnaise).

Les étapes de la diversification alimentaire en cas d’allergie

Le fait qu’un enfant soit APLV ne modifie pas les modalités d’introduction des aliments autres que le lait.  La diversification alimentaire soit se faire progressivement, en prenant les précautions nécessaires si une APLV est avérée. Voici ci-dessous, les grandes étapes d’introduction de nouveaux aliments dans les repas de bébé :

aplv

En fonction du développement digestif de bébé APLV, il est recommandé de favoriser certaines familles d’aliments. Voici un exemple de ration pour l’enfant de 4 à 7 mois :

diversification

Entre 7 et 15 mois, l’enfant APLV commence à diversifier progressivement son alimentation. Le tableau synthétique suivant présente les différents apports conseillés à cet âge :


diversification_9-15

Mentions légales : Précisions sur la mention « peut contenir des traces de lait »
Les fabricants ont pris l’habitude d’indiquer cette mention lorsqu’il peut y avoir des traces de lait dans un produit. Cela peut arriver lorsque des produits contenant du lait sont fabriqués dans la même usine, avec les mêmes outils. Cette habitude de grande prudence dans l’étiquetage est intéressante pour les personnes ayant des allergies très sévères pouvant déclencher des signes cliniques très graves à la moindre ingestion de l’allergène.
Si l’enfant n’a pas eu de manifestations très graves pour son allergie au lait et sous l’avis médical d’un professionnel de santé, il est possible de lui faire consommer des céréales dans lesquelles il est noté « présence possible de lait ». Il suffira de commencer avec de toutes petites quantités et d’augmenter progressivement en surveillant les réactions éventuelles de bébé.