Bien vivre son allaitement

Alimentation 0-6 mois
Bien vivre son allaitement

L’allaitement est l’un des premiers facteurs de protection durable de la santé de l’enfant. Le lait maternel est un aliment unique qui voit sa composition évoluer pour s’adapter parfaitement aux besoins nutritionnels du nourrisson. Il couvre tout ce dont bébé a besoin en macro-nutriments (protéines, glucides, lipides) et micro-nutriments (vitamines, minéraux). Il est également facile à digérer et apporte une protection contre les microbes grâce aux anticorps transmis par la maman et diminue le risque d’allergies du bébé. Malgré ces vertus, donner le sein entraîne beaucoup de questions quant à l’alimentation de la maman et son hygiène de vie.

Quelle alimentation pour l'allaitement de la mère ?

L’allaitement favorise une perte de poids via une dépense de calories supplémentaires. Aucun aliment particulier n’est contre-indiqué et il n’est pas nécessaire de manger plus. Même si une alimentation variée et équilibrée est toujours à favoriser, il n’y a pas d’aliments à éviter systématiquement. Le risque allergique de bébé est le seul facteur à prendre en compte pour adapter son alimentation et donner le meilleur lait maternel. Certains aliments ou substances doivent être néanmoins contrôlés et nuancés. Il s’agit par exemple d’éviter de consommer trop de caféine et de se limiter à trois tasses de café par jour au maximum.

Quelques accessoires pour faciliter l’allaitement

On retrouve trois accessoires essentiels qui protègent des risques d’infection et préservent des crevasses notamment.

• Les coussinets d’allaitement

Positionnés sur les mamelons, ils permettent d’éviter de tâcher les vêtements en cas d’écoulement de lait entre deux tétées. Ils sont à changer régulièrement pour ne pas que le mamelon se retrouve dans un milieu humide favorisant les infections.

• Les coquilles (ou cupules d’allaitement)

Elles servent à recueillir l’excès de lait entre deux tétées pour ne pas salir les vêtements. Le mamelon est au sec donc il y a moins de risque d’infection qu’avec les coussinets. Cependant, il peut y avoir une stimulation permanente de l’aréole engendrant une plus grande production de lait.

• Le bout de sein en silicone

Il s’applique sur le mamelon au moment de la tétée de façon à le protéger. Il est souvent utilisé lorsque le mamelon est abîmé, notamment en cas de crevasses. Certains bébés peuvent avoir des difficultés à téter correctement n’appréciant pas la sensation de cet accessoire. Pour que la période de l’allaitement se déroule bien il ne faut pas changer ses habitudes de manière drastique. Une alimentation saine, sans se limiter particulièrement et éventuellement certains accessoires de protection suffisent à donner le sein sans problèmes particuliers. Il existe néanmoins quelques petits tracas que les jeunes mamans peuvent rencontrer lors de l’allaitement. Vous pouvez retrouver toutes ces informations dans cet article.